Cherche femme romaine


site de rencontre avec contact obtenir un rendez vous à strasbourg

Acheter le livre Résumé Comment les femmes vivaient-elles la sexualité au quotidien dans l'Antiquité romaine? Quelles pratiques étaient autorisées ou non et pour qui? Les grandes figures féminines de l'Empire telles que Messaline ou Agrippine la Jeune étaient-elles représentatives de la vie cherche femme romaine de toutes les Romaines?

cherche homme riche a dubai application rencontre site

Finalement, les Romains étaient-ils des débauchés prêts à toutes les transgressions pour leur plaisir ou ont-ils posé les jalons des normes qui ont régi, des siècles durant, la sexualité occidentale? Comme une même femme ne pouvait pas être tout à la fois le parangon de la chasteté et une amante dépravée, Virginie Girod montre que les femmes furent classées en catégories et comment leur statut social encadrait leur vie sexuelle.

amitié site de rencontre site rencontre suisse romande gratuit sans inscription

La femme mariée, la matrone, se trouvait cantonnée dans un rôle reproducteur dénué de sensualité. C'était aux prostituées qu'il incombait de distraire sexuellement les hommes. A l'aide d'une documentation considérable, Virginie Girod apporte une nouvelle réflexion sur la condition de la femme romaine.

Date de parution : 3 septembre

rencontres buissonnières site rencontre emo